Passer au contenu principal

Aller au menu de navigation

L’histoire de Transportes Pesa.

L’histoire de Transportes Pesa est en quelque sorte l’histoire du transport de passagers au Pays Basque. Ses origines remontent en effet à 1833, lorsque “La Esperanza”, entreprise incorporée par la suite à Pesa, commença à prêter des services en diligence depuis Ondarroa.

En ces temps-là, il n’y avait ni les routes actuelles, ni les autoroutes, et les voyages étaient fréquemment suspendus en raison des chutes de neige ou des tempêtes. Un trajet de quelques kilomètres pouvaient s’avérer toute une aventure pour les voyageurs qui devaient se soumettre aux cahotements incessants d’un chemin la plupart du temps en terre.

Mais à l’aube du XXe siècle, les véhicules à traction animale cédèrent peu à peu le pas aux véhicules à moteur. Au Pays Basque, cette nouvelle invention fut rapidement adoptée et déjà vers 1901, la Sociedad Vitoriana possédait trois “omnibus automobiles” à vapeur de vingt places pour couvrir le trajet Vitoria-Lemona.

Grâce aux possibilités de cette nouvelle invention, de nombreuses entreprises de transport de voyageurs se créèrent peu à peu d’un bout à l’autre de notre géographie. Beaucoup d’entre elles ne se composaient que d’un seul véhicule et du propriétaire, qui offrait ses services en accordant avec les voyageurs les horaires et les arrêts. C’est dans l’une de ces entreprises que se trouve l’origine de ce qui deviendrait plus tard Transportes Pesa.

Le 1er octobre 1955, deux associés transporteurs décident d’unir leurs lignes et de créer une entreprise pour offrir un meilleur service aux citoyens, et fondent Transportes Pesa. Comme point de départ, ils possédaient deux lignes principales auxquelles ils surent donner l’orientation que les circonstances exigeaient : la ligne Bilbao-San Sebastián et la ligne Sebastián- Bayonne.

Pendant les années suivantes, Transportes Pesa, S.A. agrandit petit à petit sa flotte, en créant un réseau de soutien composé de garages pour l’entretien et la réparation à des points stratégiques de ses lignes et en centralisant toute la gestion administrative dans ses installations du quartier d’Ibaeta, à Donostia-San Sebastián.

Les importantes améliorations réalisées dans le domaine des infrastructures routières dans les années 1970 ne firent que faciliter les communications entre la plupart des localités déjà desservies par les lignes de Transportes Pesa, S.A. Ce qui lui permit en quelque sorte d’augmenter les fréquences, de réduire les temps de trajet et d’établir des périodes de renouvellement de flotte plus fréquentes.

Dans la même décennie, Transportes Pesa, S.A. incorpora les lignes Bilbao-Lemona-Durango, jusque là exploitées par la “Compañía de los Ferrocarriles Vascongados, S.A” (FFVV), depuis la fermeture du Tramway de Bilbao à Durango, et Arratia (TBDA), filiale de cette dernière.

Cette tendance se poursuivra dans les années 1980, avec l’incorporation au Groupe Pesa de la compagnie d’autobus “Autobuses de Arratia, S.A.”, concessionnaire de la ligne Zeanuri-Bilbao, puis de “Transconor, S.A.”, avec sa ligne Escoriatza-San Sebastián, et de "La Vergaresa, S.A.”, concessionnaire de l’axe Eibar-Vitoria, via Bergara et Arrasate.

Pendant ces 20 années, le parc automobile de Transportes Pesa, S.A. se composait d’une grande diversité de modèles, dans laquelle prédominaient néanmoins les Pegaso 5031 (carrosserie Irizar) pour couvrir surtout les grandes lignes. Le changement le plus important se produit au milieu des années 1980 avec l’acquisition des premiers modèles Scania, les K112/carrosserie Irizar puis leurs versions postérieures, qui tout au long de la décennie suivante, se constitueraient peu à peu en une part importante de la nouvelle physionomie de la flotte de Transportes Pesa, S.A.

Car en effet, les années 1990 furent les années d’un profond changement pour Transportes Pesa, S.A. Le renouvellement de l’équipe directive amena de nouvelles idées et l’entreprise se prépara à se convertir en un groupe compétitif face aux enjeux de l’intégration dans l’Union Européenne et du nouveau millénaire.

La première mesure prise en ce sens fut le changement de l’Image Corporative. La couleur verte de la flotte, qui avait jusqu’alors différencié les véhicules de Transportes Pesa, S.A., fut remplacée par une autre plus vive, plus gaie et mieux adaptée aux temps actuels.

Presque simultanément, une politique d'unification de modèles de véhicules se mit en place au sein de la flotte, afin de les réduire à deux principaux : les Scania K112 et les Volvo B10M, dans les deux cas avec leurs séries postérieures.

De même, afin d’améliorer la qualité du service, les lignes de Transportes Pesa, S.A. en Biscaye furent intégrées à partir de septembre 1997 à l’opérateur Bizkaibus, dépendant du Département de Transport du Conseil Général de Biscaye, permettant ainsi la création de la filiale Pesa Bizkaia, S.A.

Depuis l’entrée dans le troisième millénaire, Transportes Pesa, S.A. a fortement misé sur l’amélioration de la qualité de ses services, la formation de ses salariés (administration et chauffeurs) et la qualité de sa flotte, en faisant l’acquisition de 31 nouveaux véhicules, modèles Scania K124 et Volvo B12D, qui réduisent de moitié l’ancienneté de son parc automobile, qui n'atteint pas 4 ans.

Transportes Pesa, S.A. veut faire un pas de plus dans son adaptation aux possibilités offertes par les nouvelles technologies, en facilitant l’accès de toutes les personnes à une information pratique et immédiate et en ayant la possibilité de leur répondre, afin de garantir une communication directe avec les citoyens. Une autre innovation est l’incorporation des Systèmes de Transport Intelligents (STI) à bord des véhicules, qui permettent une conduite plus sûre, plus efficace et plus écologique. Nous avons aussi incorporé un système de paiement ultramoderne qui facilite l’accès des personnes au service ainsi que des véhicules adaptés aux nécessités des personnes ayant des limitations fonctionnelles, etc. Le tout avec l’engagement de faire participer tous nos voyageurs et nos salariés à l’amélioration continue, un pari sur lequel Transportes Pesa a misé sans hésitation.